Archives de catégorie : ACTUALITÉS

Mai 2018

Stages résidentiels printemps/été 2018

  • OUROUX-SUR-SAÔNE : les 2 et 3 juin 2018
  • MORLAIX : premier week-end de juillet 2018
  • DINARD : du 16 au 21 juillet 2018 (dont 1 journée repos). Tous niveaux.
 

Pas de séance à Vigée Le brun en mai !!

2 jours, 2 lieux : Stage du mois de mai au SDUS

Affiche stage 5 et 6 SDUS

Bientôt Europa Taichi 2018
 

Europa Taichi – copie

Cours hebdomadaires dans le 13ème ouvert à tous,  les lundis de 10h30 à 11h30 niveau débutants (ARPE, 20 rue Charles Fourier, métro place d’Italie).

Cours Arpe jpeg

« UN OEIL SUR L’ANATOMIE » : Au coeur des organes : La commande du mouvement

https://youtu.be/3BNtwAgtMFo

 

Les mouvements volontaires du corps sont commandés par le cerveau. À ses différentes aires correspondent des types de commande spécifiques. Cortex moteur, lobe frontal, lobe temporal, lobe pariétal, thalamus, cervelet jouent chacun un rôle bien particulier dans la formation et la transmission des messages nerveux vers l’extrémité des fibres neuronales qui activent les muscles.

 

8 GRANDS PRINCIPES TAOISTES suite…

L'artiste martial n'est pas un soldat3ème principe du Taoïsme : L’équilibre

Je dois trouver l’équilibre dans tous les domaines de ma vie :

  • Entre spiritualité et matérialisme
  • Entre vie de famille et vie sociale
  • Entre travail et inactivité
  • Entre nature et ville
  • Entre sommeil et veille
  • Entre solitude et vie en société
  • Entre donner et recevoir
  • Dans la variété alimentaire…

J’observe si certains domaines débordent sur d’autres et je mets en place les ajustements nécessaires.

L’équilibre physique

J’ai l’illusion de la stabilité dans la rapidité, faire des mouvements très lents prouve le véritable équilibre.

L’exercice le plus facile à mettre en place est la marche LENTE. Je suis obligatoirement en « présence » dans la lenteur par une conscience exacerbée dans mes jambes, sous mes pieds. Je bouge en ayant le bassin détendu, les hanches, les fesses lâchées.

De même, mes yeux et mes oreilles sont des repères majeurs pour m’équilibrer. Si je veux m’exercer à la stabilité intérieure, dans une 1ère étape, je fais un parcours yeux ouverts puis je le refais les yeux fermés.

Enfin, je développe ma souplesse, elle permet l’adaptation aux secousses, à la vitesse, aux variations. Le sentiment de souplesse physique jouera sur mon mental et inversement.

Je fais du Qi gong, Yoga, du Tai chi, du stretching…

J’observe les chats et je bouge comme eux, avec fluidité et grâce.

Conséquences du travail de l’équilibre

L’équilibre rétablit l’harmonie. Il me fait relativiser plus facilement, je suis axé. Dans le tao, l’équilibre est individuel et évolutif, il se réinvente constamment.

Pour autant, les lois de l’univers sont communes à tous. L’homme fait le lien Ciel / terre, il est insignifiant et pourtant c’est ce rien qui crée l’équilibre global.

On n’est rien et on peut tout, c’est notre petitesse qui fait notre grandeur.

 

4ème principe du Taoïsme : La respiration

Si je suis attentif à ma respiration, je vais transformer mes  activités, agir sur ma santé et mes relations.

Action de la respiration

Respirer détend le Qi du foie. Renforce la rate et le poumon. Tonifie les reins. Avive les nerfs sensitifs.

Grâce à la respiration abdominale, le diaphragme masse les 5 organes fondamentaux en médecine chinoise (Cœur, Foie, Rate, Poumon, Rein).

La respiration permet l’intériorisation et l’extériorisation.  Elle fait le lien entre les deux.

Pour extérioriser les difficultés, il suffit de respirer, de chanter ou de crier. Sans m’en rendre compte, cela va permettre l’évacuation de mon problème.

Je vis un stress ? Je respire ventralement pendant 20 mn.

Ou je vais crier un bon coup dans la forêt plutôt que sur le boss.

Par la respiration, nous échangeons du gaz, du Qi, des émotions et nos états psychiques. Je peux donc agir sur l’autre en respirant sainement.

J’observe la respiration de l’autre, je me cale dessus. Puis je ralentis ma respiration : L’autre va alors ralentir la sienne et va donc s’apaiser.

Vous  dormez avec quelqu’un d’agité ? Testez l’exercice !

La respiration abdominale

L’idéal est de revenir 2 fois par jour à une respiration abdominale lente et profonde. Posez vos mains sur votre ventre, sentez-le se gonfler et se dégonfler, peu importe sur l’inspire ou l’expire. Faites au mieux pour vous.

Le tout est de bouger le diaphragme et donc de stimuler les 5 organes. La respiration abdominale doit être la plus lente, fluide et la plus souple possible.  A nouveau, imitez le chat.

Je ne respire jamais à fond trop longtemps, ça crée des tensions. Seulement à des fins thérapeutiques, pour évacuer.

La respiration Ciel / Terre

  • Debout, pieds bien ancrés en conscience dans le sol, genoux fléchis.
  • J’inspire, je visualise à travers moi la montée de l’énergie de la Terre vers le Ciel.
  • J’expire, je visualise à travers moi la descente de l’énergie du Ciel dans la Terre.
  • Je suis le lien entre les 2.