Archives de catégorie : Novembre 2015

Novembre 2015

On se retrouve à partir de lundi 02 novembre

Stage Tous niveaux de 13h à 18h, Dimanche 08 novembre

image

Prochain stage

Stage-08_11_2015

Cliquez sur l’image pour voir le document

Le centre Culturel de Courbevoie vous proposera son « stage débutant » première partie au « Pavillon Haussmann » : de 16h à 18h le samedi 12 décembre.
Inscription par
téléphone  au 01 43 33 63 52

image

Pavillon Haussmann
7 rue Haussmann
92400 Courbevoie

Images intégrées 1

En transport en commun :

  • Bus : 175 arrêt Haussmann: 275 et 167, arrêt Jean Mermoz,
  • Gares SNCF : Asnières ou Bécon-Les-Bruyères
  • Métro : Ligne 3 terminus pont de Levallois.

Pour accéder à la liste de stage de la saison 2015/2016 voir la rubrique « Stage » : http://loiseaubleu-taichi.com/stages-20152016

« UN OEIL SUR l’ANATOMIE » Anatomie 3D myologie :élévation latérale du bras dans la plan de la scapula

Le tuishou de compétition (chinois : 推手 ; pinyin : tuī shǒu ; Wade : t’ui shou ; littéralement : « main poussante ») souvent traduit en poussée de mains est un exercice lié au taichi chuan dont le but est d’apprendre à écouter le partenaire, à travailler son équilibre, les esquives et les déviations des mouvements de l’adversaire.
Les tuishou sont une étape d’étude avant l’enclenchement des techniques finales (frappes, balayages, projections, clés).

Il existe des compétitions nationales, internationales de tuishou, ainsi que des compétitions en Chine, où le but est de réussir à faire sortir l’adversaire du cercle de combat

Extrait de :  « PRINCIPES ET CONSEILS DES MAÎTRES »
 » La méthode Secrète de Dong Ying kié »

unnamed..Si vous trouvez quelque chose de valeur dans un livre, ne proclamez pas que vous l’avez vous-même inventé, car cela serait la preuve d’ingratitude envers l’auteur pour son dur travail.
Maître Yang transmettait son art très ouvertement. Il enseignait à chacun de façon équitable. Pourquoi donc certains accomplirent beaucoup et d’autres peu? C’est à cause des différences de disposition, d’intelligence, et de compréhension de l’enseignement. C’est aussi parce que les principes du taichi sont extrêmement profonds et ne peuvent être compris en un jour.
Il y a des étapes dans le progrès jusqu’au sommet, et la méthode de l’enseignant est d’avancer pas à pas. Abandonner ses études avant d’avoir atteint le plus haut niveau et ensuite accuser son professeur d’être un imposteur est un pur non-sens. S’attendre à voir des pépites d’or en quelques jours et peu d’efforts est aussi irréaliste. Continuez d’étudier et il n’y a aucune raison pour que le professeur ne donne pas sa connaissance librement.

Un jour, Maître Yang était d’humeur à plaisanter. Il était en train de démontrer des applications pratiques avec Wang Pao-Huan, et utilisant la technique de Pousser, l’envoya à une distance de plus de trois mètres. C’était vraiment impressionnant. La self défense du Maître était telle qu’en poussant des mains avec un adversaire, on aurait toujours dit que celui-ci n’avait pas de racines aux pieds et ne pouvait pas tenir en équilibre. Si vous le regardiez sa contenance était parfaitement calme et ses pieds légers et sensibles. Tout ce qu’il avait à faire était d’avancer ses mains et l’opposant volait à la vitesse d’une flèche tirée d’un arc. La technique de Maître Yang était vraiment merveilleuse. Personne ne lui manquait de respect.
Le Taichi chuan est un système interne. Si les postures sont correctes et les principes internes compris, alors c’est du taichi chuan. Si les postures ne sont pas correctes et les principes internes incompris, il n’y a pas de différence avec les systèmes externes. Les trésors des arts martiaux anciens n’ont sûrement pas été transmis intacts. A l’avenir, si ceux qui tendent à oublier leurs professeurs, s’en tiennent à la connaissance que ceux-ci ont transmis, alors nous recevrons sûrement la vraie transmission. C’est indubitable.

Il est indispensable d’apprendre les applications de self-défense en Taichi chuan. Les étudiants qui sont principalement intéressés par l’exercice physique doivent aussi apprendre les applications. S’ils ne le font pas cela deviendra ennuyeux et la majorité d’entre eux s’en ira. En fait, ignorer les applications est aussi un obstacle au progrès du renforcement du corps. Le but des applications de self-défense n’est pas de brutaliser les gens, mais d’étudier les merveilleux principes avec des amis. Vous attaquez et je neutralise ; j’attaque et vous répondez. Ca va et vient sans cesse. Toutes sortes de changements peuvent prendre place sans épuiser les possibilités. Si on réalise qu’il y a d’infinies variations en taichi chuan, en faisant danser les mains, en faisant des pas, alors l’intérêt croît tous les jours. Avec la pratique, sur des années, cette joie continue et inoubliable renforcera le corps. Pour entraîner le corps, il est important d’étudier les applications, et encore plus si on s’attend à rencontrer des adversaires. Par conséquent, amis, en pratiquant le Taichi chuan, il est absolument nécessaire d’étudier les applications.