Juin 2012

Europa Taichi, un tourbillon de compétiteurs Par Eudoxie JANTET

L’édition 2012 d’Europa Taichi, compétition d’arts martiaux internes traditionnels chinois, s’est tenue à Paris le week-end du 7 au 10 juin. Organisée pour la première fois en 2006, puis en 2009, par la Fédération française de Wushu, cette troisième édition a accueilli 286 participants, en provenance d’une quinzaine de pays européens.

Impressions

Sûr, qu’Europa Taichi 2012 organisée par la fédération française de wushu a happé tous les acteurs de cette compétition dans son tourbillon coloré ; spectateurs, compétiteurs, juges, arbitres, organisateurs, responsables, bénévoles …
Tout d’abord la cérémonie d’ouverture a donné la note de cette troisième rencontre européenne de taichi chuan aux Halles Carpentiers, le deuxième week-end de juin.

Début des compétitions le vendredi, top départ sur le tatami, tuishou à pas fixe, suivi bien vite par les taolus, le premier « Gong » retentit, résonne, vibre dans l’espace.
Toujours impressionnant d’ouvrir le bal !
Concentration, émotion, révélation…
Les journées se déroulent harmonieusement, ondulent à la manière des mouvements circulaires des candidats dans cet espace-temps particulier.
Les chiffres rouges de l’horloge à cristaux liquides nous rappellent à l’ordre. Chacun guette son ordre de passage, s’encourageant mutuellement.
Les paumes poussent, les poings s’enroulent, les éventails claquent, les bâtons frappent, les lames luisantes des sabres tranchent l’air, les épées fendent l’espace, l’espace d’un éclair, les yeux scintillants des compétiteurs percent l’invisible ; Là, devant, derrière, à droite, à gauche…  Le regard précède l’action. La boxe de l’ombre s’expose sous les feux de la rampe, les boxeurs dans la lumière projettent leurs ombres portées sur le plancher ciré, elles glissent tels des serpents sinueux sur le sol. Les guerriers de la douceur évoluent en force tout au long de ces 3 jours. Pluie de notes, les résultats tombent, des applaudissements s’élèvent, la joie monte aux yeux.

La compétition donne l’occasion à chacun de s’exprimer, un même enchaînement est « dessiné » différemment suivant chaque personnalité. Les taolus s’enchaînent, les compétiteurs se déchaînent au fur et à mesure des heures. Les épreuves se succèdent sur 2 aires pendant que le tuishou s’embrase et enflamme un public de supporters.
On ne sait plus où regarder : Mains nues solo, tuilian, groupes, armes…Nombreuses sont les facettes de cet art martial, cette discipline que l’on pratique jours après jours dans nos familières salles d’entraînement, s’offre ici aux regards et jugements.

Juste le temps d’une pause déjeuner pour se remettre de ses émotions, c’est l’occasion de s’apercevoir que côté cuisine, ça bouge aussi beaucoup, il ne manque rien, l’accueil est chaleureux, de quoi vous revigorer pour la suite des « festivités». Merci aux bénévoles

Dans les gradins, les candidats parés de toutes les couleurs se mêlent au public, d’autres s’entraînent, le tableau est très vivant, l’ambiance est concentrée et à la fois détendue. Les spectateurs avertis apprécient, d’autres découvrent ces pratiques chinoises très variées. Vient le moment des médailles.
Le podium accueille ses champions, sourires aux lèvres, les yeux brillants, ils s’inclinent pour recevoir la spirale fédérale gravée au centre de la médaille, auréolée d’or, illuminée d’argent, éclairée de bronze, passée autour du cou, elle repose sur leurs coeurs.

Sûr qu’Europa Taichi 2012 fut riche en émotions, en couleur et en chaleur. Le fruit d’un long travail de « tous côtés, ensemble »

A la prochaine fois…

Fédéralement votre

Magali CANTE

stage-ete

Stage de TaiChi Chuan
du 27 au 31 aout
(Cliquez sur l’image°

QUELQUES PENSÉES BOUDHISTES CE MOIS CI : 

L’eau est limpide et fraîche
Les lucioles s’éteignent
Rien d’autre

Haïku zen

Il ne s’agit ni de se livrer passivement à la merci de ceux qui nous agressent, ni d’essayer de les détruire par la force car il s’en trouvera toujours d’autres qui surgiront, mais de découvrir que l’ennemi principal qu’il faut combattre sans merci, c’est la malveillance.

Matthieu Ricard

J’inspire, je suis conscient de mes poumons, j’expire et je souris à mes poumons.

Thich Nhat Hanh

Au sein de cet environnement instable et turbulent, un seul élément reste constant : le changement.

Dalaï-Lama

Sachez que toutes choses sont ainsi : comme la lune dans un ciel clair reflétée par un lac transparent ; pourtant jamais la lune n’est venue jusqu’au lac.

Boudda